DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Observations sociales des territoires limousins

Dans les départements de la Corrèze (19), de la Creuse (23) et de la Haute Vienne (87)" alt="Article Dans les départements de la Corrèze (19), de la Creuse (23) et de la Haute Vienne (87)" class="gris" /> 9/12/2013

Dans le cadre de leurs missions en matière d’application des politiques publiques, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et les trois Directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations du Limousin mettent en oeuvre des actions en direction des populations défavorisées, vulnérables, voire exclues.

Pour mener une politique sociale au plus près de la réalité du terrain, mieux connaître la population et localiser les risques d’isolement ou de rupture est nécessaire. Si les acteurs et observateurs de terrain décèlent bien des disparités sociales, ils en évaluent cependant parfois mal l’ampleur. Par ailleurs, les risques de rupture ne sont pas identiques d’un territoire à l’autre : isolement des personnes âgées dans l’un ou chômage dans un autre. Certains territoires peuvent aussi cumuler toutes les fragilités.

L’Insee Limousin et la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Limousin se sont associés pour cerner plus finement les situations de fragilité et les risques d’exclusion : en premier lieu les faibles revenus, mais aussi l’insertion dans l’emploi, le niveau de formation ou l’éloignement des services.

Dans le cadre de leurs missions en matière d’application des politiques publiques, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et les trois Directions départementales de lacohésion sociale et de la protection des populations du Limousin mettent en oeuvre des actions en
direction des populations défavorisées, vulnérables, voire exclues : favoriser le lien social et prévenirles situations de rupture, animer des dispositifs d’aide temporaire, comme les hébergementsd’urgence, mais aussi développer des politiques de fond en faveur de la jeunesse, des sports, de lavie associative ou de l’égalité entre les hommes et les femmes, avec un appui aux initiatives locales.

Grâce à des dispositifs d’observation institués depuis plusieurs années (données sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville, Observatoire des Zones urbaines sensibles…), les situations de précarité en milieu urbain sont en général bien appréhendées. L’objet de cette démarche consiste à
compléter cette approche en donnant aussi une image fine de la situation sociale dans les territoires ruraux. D’une part, le poids démographique de ces territoires est conséquent en Limousin : 45 % des Limousins habitent dans une commune rurale contre 27 % des provinciaux ; d’autre part, la pauvreté est, dans l’ensemble, plus élevée dans le milieu rural que dans les villes, caractéristique que le Limousin partage avec d’autres départements du Sud-Ouest et du Massif Central. Enfin, tous les territoires ruraux ne présentent pas les mêmes situations de précarité ou de fragilité et connaissent des trajectoires démographiques diverses : repeuplement pour certains, notamment aux franges des villes, avec l’arrivée de nouveaux types de populations, poursuite du déclin démographique pour d’autres, présence inégale de la population âgée, des faibles revenus ou du chômage…

Le présent atlas décline sous forme de cartes divers indicateurs chiffrés, témoins de situations de précarité ou de fragilité des territoires. Il a pour maille le territoire cantonal, permettant de cerner les disparités locales tout en disposant de données significatives. Quelques regroupements de cantons
sont effectués, pour les territoires les moins peuplés. Cet atlas complète l’étude de synthèse régionale sur les territoires limousins, publiée dans la collection Focal de l’Insee Limousin, en octobre 2013.

Liste des pièces-jointes