bandeau imageDR-D-JSCS Nouvelle-Aquitaine

DR-D-JSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Qui sommes nous ...

Qui sommes nous ...

Article Qui sommes nous ... 11/01/2016

Bienvenue sur le site de la Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sports, Cohésion Sociale Nouvelle-Aquitaine

Depuis le 1er janvier 2016, la direction régionale de la jeunesse et des sports (DRJSCS) d’Aquitaine, la DRJSCS Limousin, la DRJSCS Poitou-Charentes et la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Gironde constituent un service unique, dénommé Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) comprenant un siège à Bordeaux - Bruges , un site départemental (Gironde) et deux sites régionaux un à Limoges, l’autre à Poitiers.
La direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Nouvelle-Aquitaine comprend :
- des services régionaux,
- une direction déléguée, chargée des compétences départementales pour la Gironde.
- des services communs.

La Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale doit être garante des politiques nationales de cohésion sociale, éducation populaire, jeunesse, vie associative, sport dans la nouvelle région « Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes », par un pilotage et une coordination dynamique des services en valorisant des capacités d’expertise en faveur des acteurs et des populations du territoire.

  • Cohésion sociale

Les politiques de cohésion sociale visent des publics en situation de difficultés socio-économiques, de précarité voire en situation de rupture. Dans un objectif d’inclusion sociale, la DRDJSCS pilote et anime les politiques en matière de :

Prévention et lutte contre les exclusions et la pauvreté, inclusion sociale et insertion des personnes en situation de précarité ;
Autonomie des personnes handicapées ;
Politique familiale et protection de l’enfance et des personnes vulnérables ;
Intégration et accès à la nationalité française (par délégation du SGAR) ;
Financement des établissements et services sociaux.

  • Jeunesse

Les politiques de jeunesse, d’éducation populaire et de vie associative s’adressent à tous en portant une attention particulière aux personnes les plus en difficultés. Elle ambitionne notamment de permettre aux jeunes, de devenir des citoyens, acteurs de l’évolution de la société qu’ils contribuent à transformer. Son action relève d’une approche interministérielle, interdisciplinaire, transversale et globale.

L’engagement des jeunes : le développement important du service civique doit permettre à tout jeune qui le souhaite de s’engager dans un dispositif de volontariat.

L’accès des jeunes à l’information : le soutien apporté par la DR-D-JSCS aux centres d’informations jeunesse a pour but de développer l’accès des jeunes à l’information et à la connaissance de leurs droits sociaux, pour favoriser leur autonomie.

  • Vie associative

La nouvelle grande région se caractérise de façon générale par un tissu associatif dense, avec une « démographie » supérieure à la moyenne nationale (plus de 6 000 associations sont créées chaque année dont presque un tiers dans le secteur sport). Au total, la nouvelle grande région compte plus de 118 000 associations « vivantes ». Les associations représentent 7% de l’emploi, majoritairement dans le secteur social

Le soutien de l’État au développement de la vie associative concerne la responsabilisation des jeunes (Juniors associations, Certificat de formation à la gestion associative,...), mais aussi toute forme de vie associative.

  • Sport

Les missions de ce pôle doivent permettre de favoriser le développement de la pratique du sport en luttant contre toutes les inégalités d’accès et en inscrivant les activités physiques et sportives au cœur de la politique de santé publique, et ce au travers de 4 axes :
• développement de la pratique sportive pour tous et sur tous les territoires,
• accompagnement du sport de haut niveau,
• développement du lien social et prévention des incivilités par le sport,
• promotion de la santé et lutte contre le dopage.

  • Formation certification

Le pôle Formation-Certification exerce des missions diversifiées dans les domaines des métiers du sport, de l’animation, du travail social et des professions de santé non médicales.

Impliqué dans les politiques en faveur de l’emploi aux côtés d’autres services de l’État, du Conseil Régional et des OPCA des différentes branches professionnelles, il a un rôle essentiel dans l’élaboration de l’offre de formation, le contrôle pédagogique et dans la certification.

Dans ce cadre, 206 organismes et instituts proposent 379 formations chaque année ce qui conduit à la délivrance de 9500 diplômes d’état.