DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil

Le RES en quelques lignes

Article SPORTS 12/12/2017

D’envergure nationale, le recensement des équipements sportifs (RES) se déroule de façon quadriennale. Jusqu’en 2016, il prenait comme base géographique la commune, et comme déterminant la population. Pour 2016, par exemple, le RES concernait les communes de 12 000 habitants et plus.

La collecte des informations liées aux Équipements Sportifs, espaces et sites de pratique se déroule selon des procédures adaptées à chaque territoire. Elle peut se faire par téléphone, courrier, en ligne ou sur place, en fonction des besoins.

Elle concerne tous les espaces de pratique sportive, du gymnase ou stade de plusieurs milliers de places, à une boucle de randonnée pédestre, en passant par un tronçon de rivière utilisé pour les activités nautiques.
Elle prend en compte toutes les disciplines sportives et types de pratiques reconnus par le ministère en charge des sports.
Enfin, elle comprend plusieurs dizaines de paramètres différents, afin de caractériser chaque équipement, comme par exemple l’existence d’éclairage, l’accès au personnes en situation de handicap, la taille et la surface ou l’existence de parkings.

L’exploitation des résultats passe par une première phase de compilation de l’ensemble des données sur un site internet dédié. Libre d’accès et d’utilisation très simple, il propose plusieurs modalités de recherche : par discipline sportive pratiquée, ou par type d’équipement. Les résultats obtenus peuvent faire l’objet d’une carte, générée automatiquement par l’utilisateur.
Une autre utilisation du RES est possible, en entrant plus précisément dans les détails : un système de filtre permet d’affiner les caractéristiques des équipements sportifs, et le RES devient un outil d’aide à la décision très utile pour les fédérations sportives ou les collectivités locales, par exemple.
Enfin, l’extraction des résultats souhaités, leur couplage potentiel avec d’autres données ont été et sont encore utilisés dans le cadre d’études ou de diagnostics prenant en compte la pratique sportive.

En Nouvelle-Aquitaine, le RES est organisé de façon collective. Accompagnée par un coordonnateur régional, une équipe de référents locaux et départementaux gère la collecte, propose les pistes pour l’exploitation et promeut "l’outil RES" et les résultats.
Depuis 2017, pour aller plus loin dans l’accompagnement des politiques sportives au niveau local, un petit document de 4 pages, ValoRES, est édité 2 fois par an et envoyé à toutes les collectivités et aux partenaires publics et privés concernés par les équipements sportifs. il traite d’une thématique sous l’angle des équipements sportifs.

2018-2021, évolution de la procédure de recueil des données . Le paysage institutionnel, les découpages administratifs et les compétences évoluent, c’est la raison pour laquelle le recensement doit s’adapter. Sous l’impulsion du ministère des sports, le RES se "régionalise" par une autonomie donnée aux DRDJSCS dans les procédures de recensement. En Nouvelle-Aquitaine, cela se traduit par un recensement basé sur l’échelle géographique des territoires de vie supra-communaux, EPCI, communautés de communes et métropoles. De même, le déterminant ne sera plus la population, mais le nombre d’équipements sur le territoire.
Ces choix devraient en outre permettre de renforcer l’accompagnement local des collectivités en matière de politiques sportives et d’aménagement sportifs.

Pour de plus amples informations sur le RES, rendez-vous sur http://www.res.sports.gouv.fr/.
Pour des informations régionales, vous pouvez contacter le coordonnateur :
Philippe SANCHEZ, philippe.sanchez@drjscs.gouv.fr, 05.56.69.38.06
Pour des informations départementales, vous pouvez contacter la DDCS-PP de votre département