DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Sport, Santé, Bien-Etre >Sport Santé Bien Etre en Nouvelle-Aquitaine

Sport Santé Bien Etre en Nouvelle-Aquitaine

Article SPORTS 19/09/2018

Définition et contexte institutionnel

Par sport santé bien être, on entend un concept par lequel le sport est décrit comme un moyen de
-  préserver son capital santé,
-  de mieux vivre une pathologie chronique
-  de mieux vieillir
-  de limiter le risque de dépendance en participant à l’amélioration de l’espérance de vie en bonne santé
On est donc ici, avec notamment la notion de « capital santé » au cœur d’une dynamique évolutive dans le temps et selon les circonstances avec une idée possible de gestion par chacun d’entre nous. Notre santé est une richesse, donc un capital que chacun doit s’efforcer d’entretenir au mieux malgré des facteurs (sociaux, économiques, environnementaux…) qui peuvent être défavorables. C’est à chacun de mettre en place un maximum de déterminants pour développer, maintenir, entretenir ce capital.
Ainsi de nombreuses études ont mis en évidence, l’efficacité d’une pratique physique régulière, dans le cadre de mesures hygiéno-diététiques préventives démontrant ainsi la contribution des activités physiques et sportives à l’amélioration de la santé globale des populations.
-  L’activité physique est un outil de prévention de l’apparition de certaines pathologies : cardio-vasculaires, diabète, cancers, ostéoporose
-  L’activité physique est une thérapeutique non médicamenteuse
-  L’activité physique est un outil de lutte contre la récidive
- L’activité physique diminue de 30% le risque de mort prématurée de toute cause
- L’exercice diminue de 25% le risque de récidive de l’infarctus du myocarde comme la prise de statines
- L’exercice diminue de 50% le risque de développer un diabète chez le sujet prédisposé
- L’exercice diminue de 25 à 30% le risque de survenue des cancers du côlon, du sein et de l’endomètre et prévient
les risques de récidive du cancer du sein dans les mêmes proportions que la chimiothérapie

L’utilisation de l’activité physique et sportive pour maintenir et améliorer le capital santé de la population est une des missions dévolues aux Directions Régionales et Départementales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, en partenariat avec les ARS, déclinaisons régionales du Ministère de la Santé, depuis la circulaire commune aux 2 ministères du 24 décembre 2012.

MISSION

A ce titre, la DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine
• Assure le pilotage et l’animation stratégique du réseau des acteurs du sport santé bien-être en Nouvelle-Aquitaine ; depuis le 1er janvier 2016, le développement, la promotion et le soutien d’actions sport santé bien être sont aujourd’hui portés et pilotés par une équipe technique et pédagogique régionale étendue à la Nouvelle-Aquitaine constituée d’une référente régionale sport santé de la DRDJSCS et des 12 référents départementaux « sport santé » des DDI.

• Elabore, met en œuvre le plan d’actions régional SSBE N.A et évalue les actions en déclinaison du plan
• Promeut et développe le sport santé dans les politiques publiques sportives
• Développe et encadre des actions de formation dans le domaine du sport
• Accompagne les acteurs du mouvement sportif et l’ensemble des acteurs dans leurs projets SSBE
• Participe aux travaux de recherche menés autour du SSBE

FINANCEMENTS

L’un des leviers du plan d’actions régional sport santé bien être est depuis 2016, l’appel à projet sport santé bien être co porté par l’ARS, la Région et la DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine (via les crédits du CNDS), renouvelé en 2018 et s’appuyant sur la volonté de poursuivre l’accompagnement des dynamiques engagées => reconduction éventuelle, après analyse, des projets financés en 2017
En conséquence, la reconduite du soutien aux projets financés dans le cadre de l’AAP SSBE 2017 devait apporter la preuve d’ un travail partenarial réunissant divers acteurs du territoire (champ de la santé, social, sportif, collectivités …), ayant pour objectif de déployer des actions s’inscrivant dans la durée et permettant de développer, d’améliorer ou d’entretenir le capital santé et la qualité de vie des individus et des populations les plus fragiles et vulnérables dans chaque territoire.
Et aussi de soutenir des projets territoriaux structurants émergents inscrits dans une logique de « Dynamiques territoriales et partenariales SSBE »
Les crédits du CNDS « équipements » peuvent être également mobilisés au profit d’équipements sportifs de proximité légers et en accès libre notamment dans les territoires prioritaires (QPV et proximité, zone rurale, territoires ultra carencés) ; ces équipements doivent permettre le développement d’environnements favorables à un mode de vie physiquement actif.
Dans le cadre du soutien à la professionnalisation du mouvement sportif, des projets peuvent être accompagnés financièrement via le dispositif « Emploi CNDS » à des fins d’actions portant sur :
- La prescription de l’activité physique et sportive autour du dispositif régional de prescription
- La promotion de l’activité physique et lutte contre la sédentarité

NB : Les modalités de financement de l’Etat devraient évoluer en 2019. Consultez régulièrement le site internet de la DRDJSCS pour connaitre les changements à venir.

RESSOURCES ET DOCUMENTATIONS

De nombreuses études ont mis en évidence, l’efficacité d’une pratique physique régulière, dans le cadre de mesures hygiéno-diététiques préventives démontrant ainsi la contribution des APS à l’amélioration de la santé globale des populations : mettre les liens ?
- Recommandations de l’OMS en matière d’activité physique – 2010
- Expertise collective de l’INSERM – 2008 parue sous le titre « Activité physique – Contextes et effets sur la santé »
- Rapport du Professeur Toussaint – 2008 « Retrouver sa liberté de mouvement »
- Rapport de l’Académie de médecine - 2009
- « Inciter les citoyens à quitter leur fauteuil : une nouvelle initiative pour encourager l’activité physique en Europe » - European Commission - IP/13/793 28/08/2013
- Rapport ANSES – 2015
- Rapport Haute Autorité de Santé – 2015 « Promotion et prescription d’une activité physique adaptée « 
- Rapport - juin 2016 du Groupe de Travail (Prof Xavier Bigard) : activité physique et prise en charge des personnes atteints de maladies chroniques. Quelles compétences pour quels patients ? Quelles formations ?

ACCOMPAGNEMENTS ET CONTACTS

Une coordonnatrice régionale
Anne – Laure DAVANIER BOUNICAUD
Coordonnatrice régionale Sport Santé
DRDJSCS Nouvelle – Aquitaine
05 87 03 11 24
06 75 67 50 22
anne-laure.davanier-bounicaud@jscs.gouv.fr

Et 12 référents sport santé bien être dans le réseau des DDI

Département Nom Fonction Mail Téléphone
DDCSPP 16 Christian BUDELACCI Référent départemental christian.budelacci@charente.fr 05 16 16 62 25
DDCS 17 Hervé GOUINEAUD Référent départemental herve.gouineaud@charente-matime.gouv.fr 05 46 35 25 66
DDCSPP 19 Martine DEVEAU Référente départementale martine.deveau@correze.gouv.fr 05 87 01 90 97
DDCSPP 23 Nicolas OLLIER Référent départemental nicolas.ollier@creuse.gouv.fr 05 55 41 14 26
DDCSPP 24 Julie POURTEYRON Référente départementale julie.pourteyron@dordogne.gouv.fr 05 53 03 66 49
DDD 33 Jean- Yves COUSOT Référent départemental jean-yves.cousot@gironde.gouv.fr 05 47 47 47 70
DDCSPP 40 Isabelle DUPRAT Référente départementale isabelle.duprat@landes.gouv.fr 05 58 56 54 37
DDCSPP 47 Eric FOURNIE Référent départemental eric.fournie@lot-et-garonne.gouv.fr 05 53 98 66 42
DDCS 64 Chrystelle HAÏSSAGUERRE Référente départementale chrystelle.haissaguerre@pyrenees-atlantiques.gouv.fr 05 47 41 33 49
DDCSPP 79 Anne LE HELLEY Référente départementale anne.le-helley@deux-sevres.gouv.fr 05 49 17 27 40
DDCS 86 Manuel COTINAUD Référent départemental manuel.cotinaud@vienne.gouv.fr 05 49 18 57 37
DDCSPP 87 Richard LABARTHE Référent départemental richard.labarthe@haute-vienne.gouv.fr 05 19 76 12 04

Liste des pièces-jointes