bandeau imageDRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >Avant le 1er janvier 2016 >Aquitaine >Politique de la ville >L’appel à projets des Portes du temps 2015

L’appel à projets des Portes du temps 2015

Article Politique de la ville 15/12/2014

La date de dépôt des dossiers en DRAC/DRJSCS est fixée au 19 janvier 2015.

Les Portes du temps constituent une opération à caractère transversal qui propose à des enfants et des adolescents, en groupes ou en famille, une offre culturelle exigeante et adaptée dans une perspective de diffusion et de démocratisation de la culture à travers une démarche pédagogique et ludique.

A cet effet, un médiateur professionnel intervient au cœur d’un lieu patrimonial autour d’une thématique ancrée dans son histoire ou en lien avec ses expositions, afin de créer une véritable rencontre entre enfants, jeunes et patrimoines. Cet acte de passage et d’échanges se fait à travers des ateliers pouvant couvrir tous les domaines artistiques et culturels. L’opération privilégie aussi l’histoire et l’archéologie, ainsi que les disciplines scientifiques, environnementales (développement durable) et sportives.

Les Portes du temps s’adressent aux établissements patrimoniaux, structures associatives et entreprises qui souhaitent mettre en place un projet qui s’inscrit dans les objectifs de l’opération. Le projet doit mobiliser un ou plusieurs : sites patrimoniaux, associations, compagnies artistes, agences d’ingénierie culturelle, fondations, structures d’accueil d’enfants ou de jeunes, collectivités territoriales ou mécènes locaux.

Les Portes du temps s’adressent aux jeunes de 4 à 18 ans1 qui n’ont pas accès aux lieux patrimoniaux ou sont éloignés des dispositifs culturels classiques ; elles visent en priorité les jeunes les plus éloignés de la culture résidant au sein des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou dans les zones rurales de revitalisation.

Les activités des Portes du temps doivent se dérouler dans l’enceinte d’un site patrimonial. Le projet s’organise sur la base d’un partenariat. Le recours à un opérateur ne désengage pas les équipes patrimoniales dans l’élaboration de l’offre et lors de sa réalisation.

Liste des pièces-jointes