DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine

Newsletter
Retour à la page d'accueil

COHESION SOCIALE

Accueil Hébergement Insertion (AHI)

Le dispositif AHI est destiné aux personnes en grande difficulté sociale, nécessitant une aide globale pour leur permettre d’accéder au logement et de retrouver leur autonomie. Il s’inscrit dans un service public de l’hébergement et d’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées, visant à garantir à toute personne concernée des prestations adaptées à ses besoins pour lui permettre d’accéder dans le meilleur délai à un logement de droit commun.

Politique du handicap

Protection des personnes vulnérables

Service Budgétaire et Financier des Etablissements et Services Sociaux (SBFESS)

Le Service Budgétaire et Financier des Etablissements et Services Sociaux (SBFESS) assure depuis Limoges, pour le compte du Pôle Cohésion Sociale :

• Le pilotage de la tarification des Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), des Services Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs (SMJPM) et des Services Délégués aux Prestations Familiales (SDPF) (répartition des dotations régionales limitatives, élaboration des rapports d’orientation budgétaires…) ;

• En lien avec les Directions Départementales de la Cohésion Sociale - et de la Protection des Populations (DDCS-PP) concernées, la préparation de la tarification des établissements et services sociaux (campagnes budgétaires, validation des programmes pluriannuels d’investissement, autorisations de frais de siège…) pour les départements suivants :
-* Charente (SMJPM et SDPF uniquement) ;
-* Corrèze ;
-* Creuse ;
-* Lot-et-Garonne ;
-* Deux-Sèvres (CHRS uniquement) ;
-* Vienne ;
-* Haute-Vienne ;

• Un appui technique à l’ensemble des DDCS-PP.

Coordonnées du service :

DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine / Site de Limoges /
26, rue des Combes / CS 73707 / 87037 LIMOGES cedex 1

Politique de la ville

La politique de la ville est une politique publique qui s’est inscrite dans les années 1980 suite à une urbanisation rapide dans des quartiers situés en général à l’extérieur des villes. [voir lien « Historique de la politique de la ville »……]

C’est ainsi que les pouvoirs publics ont réagit par la mise en place d’une politique qui s’est déclinée sous différents vocables (Contrats de ville, Contrats Urbains de cohésion sociale), rassemblant tous une même préoccupation : donner aux acteurs locaux, municipalités et associations des outils de lutte contre la précarité

Tous les services de l’Etat se sont mobilisés autour de cette préoccupation. La politique de la ville est une politique interministérielle.

Dans chaque institution et service de l’Etat, (dont Jeunesse et Sports) un correspondant « politique de la ville » fait le lien : entre les politiques et dispositifs de son administration sur ce thème, et le groupe de réflexion inter institutionnel piloté par le préfet.

Archives