Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Le dopage dans le sport >La prévention des conduites dopantes

La prévention des conduites dopantes

Article SPORTS 2/11/2020

UNE CONDUITE DOPANTE, C’EST QUOI ?

Consommer un produit, pour affronter un obstacle réel ou ressenti, afin d’améliorer ses performances.

Je suis sportif et je n’ai pas besoin de complément alimentaire.

Une bonne alimentation suffit à couvrir tous les besoins.
Si votre médecin estime après un bilan sanguin que vous êtes en carence alors il va vous prescrire un complément adapté

La prise de masse se fait avec des protéines animales et végétales dans notre assiette.

Les viandes, les poissons, œufs, fromages, yaourts et lait, en priorité puis les produits céréaliers de bonne qualité, légumes secs, céréales complètes.

- les boissons energisantes, sont dangereuses, elles augmentent les fréquences cardiaques déjà élevées lors de la pratique sportive.

- les boissons energétiques , sont plus intéressantes faites maison avec de l’eau, du sucre et du sel, on a des boissons peu chères et naturelles qui répondent aux besoins de l’effort.

Vérifier sur chaque produit que la norme AFNOR antidopage apparait. NF V 94-001

NOTRE MISSION

A la DRDJSCS Nouvelle Aquitaine, le conseiller interrégional antidopage et le médecin conseiller régional coordonnent un réseau de prévention des conduites dopantes à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine en lien avec l’Antenne médicale de prévention du dopage (AMPD) et le service Sport Santé Prévention (SSP).


Des ateliers de prévention des conduites déviantes et des sessions de formation de référents locaux ont été menés sur le tout le territoire.

Les interventions sont priorisées par la DRDJSCS et concernent en majorité des publics jeunes :

- Établissements scolaires avec « sections sportives scolaires »

- Sportifs en stage régional

- Sportifs des clubs mais également l’encadrement de ces derniers (entraîneurs, éducateurs, élus…).

Un suivi psychologique est proposé aux jeunes sportifs scolarisés qui ne bénéficient pas des structures du sport de haut-niveau. Le SSP est chargé de cet accompagnement.
Des conférences et ateliers débat ponctuels ouverts à tout public sont également programmés dont le dernier a eu lieu le 23 novembre 2019 à la Maison régionale des sports sur le thème « Lutter contre le dopage et prévenir les conduites dopantes, c’est l’affaire de tous ! »

Financement : En 2020, les sommes de 40 000 euros et 20 000 euros ont été attribuées à l’AMPD et au SSP. Une enveloppe financière de 6 000 euros est dédiée à l’organisation de conférences ou débats à destination des conseillers techniques sportifs et/ou tout public du mouvement sportif. Pour en savoir plus sur le financement, cliquez ici.

Plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes 2015-2017 : https://sports.gouv.fr/IMG/pdf/prevention_du_dopage_et_des_conduites_dopantes_dans_les_activites_physiques_et_sportives_2019_2024.pdf