Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE >Qualité éducative des accueils collectifs de mineurs >Nouvelles mesures concernant les accueils collectifs de mineurs sans hébergement.

Nouvelles mesures concernant les accueils collectifs de mineurs sans hébergement.

Article JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE 19/05/2021

A compter du 19 mai 2021, les accueils collectifs de mineurs sans hébergement peuvent fonctionner à nouveau et les sessions de formation au BAFA et BAFD se dérouler en présentiel.

Le desserrement progressif des mesures de lutte contre l’épidémie de covid-19 entre dans une nouvelle phase à compter du 19 mai 2021.
Le décret n°2021-606 du 18 mai 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire précise les nouvelles conditions d’organisation des accueils collectifs de mineurs.

A compter de ce jour, les accueils de jeunes, les accueils de scoutisme sans hébergement et les accueils de loisirs extrascolaires sont autorisés à accueillir leur public (les accueils de loisirs périscolaires d’ores et déjà autorisés à accueillir leur public habituel peuvent, bien entendu, continuer à fonctionner).
Les activités physiques et sportives pratiquées dans les accueils susmentionnés peuvent se dérouler en plein air ainsi que dans les établissements sportifs couverts.
En outre, au regard de l’amélioration de la situation sanitaire, l’organisation des sessions théoriques préparant à la délivrance des brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et de directeur (BAFD) en accueils collectifs de mineurs, sur ce point, peuvent reprendre en présentiel lorsqu’elles ne peuvent être effectuées à distance.

Le protocole sanitaire applicable au déroulement de ces sessions, validé par les autorités compétentes, sera communiqué très rapidement ainsi que la FAQ relative aux ACM et à l’organisation des sessions de formations susmentionnées.